Lecture de texte lors de la journée de la femme

IMG_2448_3

Une première présentation des textes a été faite à l’occasion de la fête de la journée de la femme organisée le 10 mars au camp de Bwagiriza, au Burundi.
Les enfants ont pu lire leurs textes devant un grand rassemblement d’hommes et de femmes du camp, de représentants du HCR ainsi que d’autres partenaires. Tous voulaient lire. Malheureusement, le temps a manqué pour que tous puissent le faire. Ainsi, furent déclamées l’histoire du lion et des chasseurs par Ange, l’histoire de Makurata lue par six enfants, l’histoire de Christian, lue par cinq enfants. Il a manqué les deux docteurs, l’histoire de la lune et du soleil et celle de Kasongo mais le retour a été positif. Certains m’ont avoué juste après l’énorme trac qu’ils avaient. D’autres savait parfaitement raconter leur histoire, avec assurance, jouant avec leur intonation pendant les répétitions et essayant de pousser les autres à jouer le jeu. J’avais moi-même l’estomac noué en espérant qu’ils articulent bien, qu’ils respirent à la fin des phrases mais surtout qu’ils réussissent à faire passer le souffle de l’histoire et absorbent les lecteurs. Exercice difficile. En partie réussi…
En dehors de cela, ce fut une belle journée, remplie de danses, de sketchs, de discours et d’échanges.
Je vous laisse la découvrir au travers de quelques photos…

 

IMG_2499 IMG_2493
IMG_2506 IMG_2503
IMG_2509 IMG_2529
IMG_2519 IMG_2548
IMG_2544 IMG_2533
IMG_2558 IMG_2553
IMG_2326_3 IMG_2594_3
IMG_2419_3 IMG_2595_3
IMG_2361_3 IMG_2362_3
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s