Fin des ateliers au Burundi

« Tu m’as aidé à canaliser mes idées et à avancer » lâche Chance en me regardant droit dans les yeux. Petit pincement au cœur. Que demander de plus ? Aider à structurer sa pensée et écrire ce que l’on ressent… La dernière semaine à été forte en émotions. Derniers jours avec les enfants, l’occasion de finir les histoires, les dessins et de faire un point sur ce qu’ils ont pensé de ce travail. Les remarques me font presque rougir tant elles respirent la franchise, bien loin d’être dites pour faire plaisir. Elles sont construites et réfléchies. Les enfants me disent tout simplement ce qu’ils ressentent et le font avec finesse.

Nadia me tourne le dos mais ajoute en haussant la voix : « Je pensais que c’était dur d’écrire des histoires et j’ai vu qu’en fait non. »

Et que dire de Dominique qui reste silencieux, les yeux fixés sur le sol, puis qui me tend son cahier, une fois tous les autres sortis, en me demandant de corriger les deux nouvelles histoires qu’il a inventé en trois jours ?

Plusieurs me disent qu’ils veulent continuer d’écrire et s’inquiètent de la manière dont ils pourront me transmettre leurs histoires par la suite. Tout comme Espoir qui s’amuse autant avec un dessin qu’avec un texte : « Je suis heureux d’avoir pu écrire cette histoire, je veux continuer. » Une des filles propose alors de créer un mail commun aux enfants des ateliers pour communiquer avec moi.

Je compte bien préserver le lien qui s’est créé, le faire vivre et le renforcer. Entre les enfants et moi, mais aussi entre les enfants eux-même. Naomie, qui le dernier jour reste pour finir à tout prix son dessin vient ensuite me voir et me demande de remettre un cadeau à deux filles qui ont participé aux ateliers en France. Elle a passé bien du temps pour leur tricoter deux petits sacs. Surprise totale lorsque je leur ai remis et joie.

Il y a eu tellement de petits instants magiques durant ce projet. Mwenemali qui arrive plus d’une heure à l’avance et attend, patiemment. Evariste qui vient pendant les autres ateliers, juste pour écouter. Masoka qui soutient devant tous que l’on peut inventer des choses qui n’existent pas. Tous, qui veulent à tout prix lire leurs textes devant les adultes…

En trois mois, j’ai ressenti la joie infinie de voir se révéler le don des mots. Coup d’œil par dessus une épaule, mots qui coulent et leur beauté qui scintille, brutalement, jouissivement, extatiquement. Et un sur cent vaut tout l’or du monde. On ne souhaite plus qu’une chose : que cet être poursuive sur sa lancée, ne cesse plus de transformer ses impressions, ses sentiments en phrases. Voir naître la beauté, voir se différencier l’art du reste, quelle joie ! Mais bien sûr rien de tout cela ne dévalorise les écrits des autres enfants. Mon travail n’est pas de catégoriser, de juger. Le processus de création est important pour tous, quel que soit le résultat.

Au bout de ces trois mois, j’ai le sentiment d’avoir gagné quelque chose, l’assurance que ce projet a réussi, apporté un petit plus à ces enfants.

Reste à poursuivre cela.

Merci pour votre soutien et à très bientôt.

 

PhotoPres IMG_2854
PhotoPres3 IMG_2846
IMG_2782
Publicités

Une réflexion sur “Fin des ateliers au Burundi

  1. Voilà donc la deuxième étape du projet terminée: et avec succès d’après ce que je viens de lire sur le site et sur le courrier que vous m’avez envoyer!! Je vous remercie pour toutes ces bonnes nouvelles, et vous souhaite une très bonne continuation. Vous contribuez vraiment à rétablir des liens d’humanité, de fraternité, ces mêmes liens qui sont si ténus aujourd’hui… Ce sont les enfants, de par leurs travaux et leurs échanges, qui apportent aux adultes que nous sommes de la beauté , du rêve et de la poésie. C’est eux le monde de demain! Encore bravo pour votre initiative, ce projet est d’Intérêt public!! Peut être êtes vous déjà partie en Haiti? A très bientôt de vous rencontrer.

    Eric TOURNECUILLERT

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s